jan 09

L’avantage du téléphone mobile par rapport au PC, c’est que grâce au premier, une application peut savoir exactement où vous vous situez. Ce type de détail technologique peut donc considérablement faciliter la recherche mobile. Pourquoi taper une requête telle que « restaurant chinois paris 18″ alors que n’importe quelle application pourrait identifier votre position. Dans ce cas, il suffirait uniquement de taper « restaurant chinois » pour qu’un moteur de recherche mobile vous retourne la liste de ce genre de restaurants se trouvant à proximité. Il est même possible d’aller plus loin. Admettons que vous venez d’arriver dans un nouveau quartier, en un clic, une application pourrait identifier votre position et vous dire ce qui se trouve autour de vous. C’est ce que vient de faire Google. Leur nouveau service se nomme « Near me now » (en français : « autour de moi en ce moment »), il détecte automatiquement l’endroit où se situe un utilisateur et lui propose une liste de services et entreprises se trouvant à proximité : restaurants, cafés, bars, banques, etc.

Google Near me now

Et tout ceci se fait en quelques clics. Si par exemple vous vous trouvez dans un quartier que vous ne connaissez pas, et que vous avez une demi-heure devant vous avant que votre ami vous rejoigne, vous pourrez facilement découvrir ce qui se trouve autour de vous. Plus besoin d’insérer des requêtes dans la barre de recherche, Google se charge de tout à votre place.

Google « Near me now » est uniquement disponible aux Etats-Unis pour le moment, et il faut un iPhone ou bien un téléphone Android afin de l’utiliser.

Source : Google Mobile Blog.

jan 05

C’est officiel, Google vient de lancer son propre téléphone. C’est aujourd’hui que Google a annoncé le lancement du Nexus One. La firme américaine le qualifie de « superphone », car le Nexus One se range dans une catégorie de téléphones à part. Je n’ai pas vraiment compris ce qui lui valait d’être appelé « super ».

A propos des caractéristiques : le Nexus One aurait une autonomie similaire à celle du iPhone. Il dispose d’un appareil photo avec capteur de 5 mégapixels et est muni d’un flash LED (très pratique).

Il possède un processeur 1 giga Hertz, et est donc plus rapide que l’iPhone avec ses 600 mégahertz.

Google Nexus One

Le Nexus One est très fin, plus fin que le iPhone, il n’est pas plus épais qu’un crayon de papier et pas plus lourd qu’un couteau suisse.

La version Android du téléphone est la 2.1. Google Maps et Facebook sont integrés directement dans le téléphone. Pour ceux qui aiment les objets personnalisés, il est possible de graver une inscription au dos du téléphone.

Nexus One se démarque par son intégration des commandes vocales. Il sera possible de réaliser plusieurs actions à l’aide de la voix – et pas seulement ceux concernant la recherche web – vous pourrez par exemple dicter un texte pour un email ou un SMS, et même pour vos statuts Twitter.

Pour le lancement du Nexus One, Google innove la façon dont sont distribués les téléphones Android : il est possible de le commander via un site dédié.

Nexus One est disponible uniquement aux USA pour le moment, il est vendu au pris de 179.99$ avec un abonnement et peu aussi être acheté débloqué pour 529,99$.

Selon Le Point, le Nexus One sera disponible en France auprès de l’opérateur SFR dès la fin de ce premier trimestre pour moins de 200€ avec un abonnement de 24 mois.

Le Nexus One s’avère certes très attrayant mais je ne vois pas ce qui inciterait les utilisateurs à acheter ce téléphone plutôt qu’un iPhone ou autre smartphone similaire.

La lancement de ce téléphone confirme l’intérêt grandissant de Google vis-à-vis du mobile.

Sources :
Google Blog
Techcrunch

déc 13

Peut-être êtes-vous parti un jour en vacances, et que vous avez pris une photo d’un monument, mais aujourd’hui, il vous est impossible de vous rappeler de quoi il s’agissait. Vous vous dites « tant pis », en espérant qu’un jour vous vous souviendrez du nom de ce monument. Ou alors vous pouvez utiliser la dernière application Google Android : Google Goggles. Ce logiciel de recherche visuelle vous permet de prendre un objet ou un endroit en photo, et de demander à l’application de rechercher des informations à son sujet.

Vous pouvez par exemple prendre un livre en photo, et l’application vous retournera des pages de résultats Google à propos de ce livre. Il vous est même possible d’utiliser Goggles pour la reconnaissance automatique de texte. Par exemple, si vous pointez votre objectif vers une carte de visite, Goggles pourra lire le nom, le numéro de téléphone et même l’adresse email de la personne et l’ajouter automatiquement à votre carnet d’adresses.

Une démonstration des fonctionnalités de Goggles est disponible dans cette vidéo :

Pour le moment, l’application est uniquement capable de reconnaitre des logos, des monuments, des oeuvres d’art etc. mais n’est pas en mesure de reconnaitre des personnes, des animaux, ou des voitures.

Google vient encore une fois de nous montrer que la recherche mobile va révolutionner la façon dont nous utiliserons nos téléphones portables.

L’application est disponible sur les téléphones Android seulement, une version iPhone est également prévue.

Plus d’informations : http://www.google.com/mobile/goggles/

déc 04

Matt Cutts, le célèbre directeur de l’équipe Web Spam chez Google, a récemment répondu à une question posée par un utilisateur à propos des changements que Google prévoit de réaliser dans les années à venir. Il s’agit des réponses en vidéo disponibles sur la chaîne Google Webmaster Central dans YouTube.

Il explique que Google cherche à indexer de plus en plus de contenus autres que des pages web, tels que des livres, des informations disponibles dans vos agendas, vos emails, etc. Il évoque également d’autres ambitions de Google, comme la recherche en temps réel ou bien la recherche d’information parmi des documents que vous auriez hébergé sur un serveur.

Matt Cutts termine sa réponse en indiquant que le mobile aura une place importante dans les évolutions que subira Google. Évoquant le nombre de téléphones mobiles disponibles dans le monde, près de 4 milliards contre 1 milliard d’ordinateurs, cela représente de nombreuses opportunités pour ce type de recherche d’informations.

Google a développé de nombreux outils pour faciliter la recherche sur mobile : la recherche par voix, la recherche par SMS, la recherche locale intelligente qui repère automatiquement l’endroit où vous vous situez et bien d’autres fonctionnalités. Si Google estime que nous en sommes encore qu’aux balbutiements de la recherche mobile, nous allons vraiment être surpris par les possibilités qu’offrira cet appareil dans les années à venir.

Source : YouTube

juil 28

Microsoft a annoncé hier que sa place de marché d’applications mobiles Windows Marketplace était désormais ouverte aux soumissions de la part des développeurs.

Microsoft veut insister sur le fait qu’ils vont porter une attention particulière à l’évaluation des applications soumises par les développeurs, et leur détailler les tests que les applications n’ont pas pu validé.

Les certifications devraient prendre environ 10 jours, et il sera possible de vérifier le statut de chaque soumission via une interface dédiée.

La firme de Redmond veut ainsi éviter de créer des situations anxiogènes comme l’a fait Apple, les développeurs d’applications iPhone avaient en effet évoqué au début des problèmes de communication et de support.

Pour inciter les développeurs à créer les meilleures applications, un concours est proposé, le Challenge « Race to Market » récompensera les meilleurs développeurs en leur offrant des tables Microsoft Surface, des campagnes de marketing gratuites et autres trophées.

Pour plus de détails : http://developer.windowsmobile.com/