mar 17

Le nombre de personnes consultant l’actualité et autres sites d’information sur leur téléphone mobile a plus que doublé aux États-Unis en un an. Ce sont les conclusions du dernier rapport d’étude sur l’Internet mobile réalisé par l’institut de mesure d’audience comScore.

Ils seraient plus de 63 millions à avoir consulté ce genre de sites en janvier 2009, et 35 pourcent d’entre eux, soit 22,4 millions le font quotidiennement.

L’étude a également servi à identifier les types de sites que les gens consultent le plus depuis leur téléphone mobile.

Les sites d’information et d’actualité arrivent largement en tête; puis ce sont les sites de réseaux sociaux et les blogs; les sites d’information boursière; les sites de films de cinéma; les annuaires professionnels et enfin les sites d’actualité « people ».

L’augmentation de l’accès aux sites d’actualité et d’information est principalement liée aux applications telles que celles pour l’iPhone, qui facilite énormément la tâche.

L’accès aux réseaux sociaux connaît lui une croissance phénoménale.

Je n’ai pas connaissance d’un tel rapport pour la France mais je pense que les taux de croissance sont similaires voire plus important qu’aux États-Unis, notamment avec le développement des forfaits data illimités.

Pour consulter le rapport d’étude dans son intégralité, rendez-vous sur le site de comScore.

fév 26

Si vous utilisez Google Analytics pour la mesure de trafic de vos sites web, vous avez sans doute entendu parler de la segmentation avancé. Cette fonction permet de bénéficier davantage de segments afin de comparer plusieurs valeurs de web analytique entre elle.

Depuis peu, les visites venant des iPhone est un segment à part dans Google Analytics. Pour l’activer, il vous faut aller dans: Traffic Sources puis clicquer sur All Visits à gauche, vous verrez apparaitre une liste de « Default Segments » : choisissez « Visits from iPhones » puis clicquez sur « Apply ».


Vous verrez apparaître une courbe de trafic représentant la part des visites faites depuis des iPhone en plus de votre courbe globale.

Il est également possible de voir les visites faites depuis les téléphones de la plateforme Android, en crééant de nouveaux segments. Pour ce faire, après avoir ouvert la section des segments avancés, clicquer sur « Create a new advanced segment », puis dans la colonne de droite « Visitors » > « Systems » , faites glisser « Operating System » dans la case « Dimension or Metric », choisissez « Android » pour la valeur.


En bas de cette même section, nommez ce segment par exemple « Visites Android » puis testez ce segment et sauvegardez en cliquant sur « Create Segment ».

Source : Google Mobile Blog.

oct 22

Opera a récemment publié son rapport de septembre 2008 sur les usages du web mobile, obtenus grâce à Opera Mini, son navigateur Internet pour mobiles.

Dans ce rapport, Opera a souligné l’explosion du web mobile en Afrique. En effet, l’Égypte, par exemple, a connu un taux d’utilisation record qui dépasse désormais celui de l’Allemagne, en se plaçant 10ème dans la liste des pays. Un second pays africain est également présent dans le top 10: l’Afrique du Sud.

Plus généralement, en Afrique le taux d’utilisation de l’Internet mobile à augmenté de 180% par rapport à janvier 2008.

Ces taux records s’expliquent par le fait qu’en Afrique, et dans bien d’autres pays pauvres, la plupart des gens n’ont que leur téléphone mobile pour aller sur Internet, à défaut d’avoir un PC à la maison qui bien souvent est impossible à financer.

C’est aussi pour cette raison que Google a créé Android. En effet, en améliorant l’ergonomie et les capacités des téléphones portables, Google veut profiter de cette demande dans les pays en voie de développement. Android étant un OS gratuit, cela permet de réduire considérablement le coût de production et de commercialisation, et donc de permettre à cette population de bénéficier d’un téléphone assez puissant pour profiter entièrement de l’Internet mobile.

Le rapport Opera est disponible dans son intégralité ici: State of the Mobile Web, September 2008.

Source de l’image : NYGUS sur Flickr.

sept 03

Le navigateur Internet de Google, nommé Chrome est sorti hier. La particularité de celui-ci est qu’il permet de charger des pages web très rapidement, notamment celles comportant des fonctions Javascript. Qui plus est, chaque onglet ouvert se comporte comme un programme à part, ce qui permet d’éviter d’affecter tous les onglets ouverts si l’un deux se mettrait à « crasher ».

Certains se demandaient si Chrome serait intégréé à Android. Question assez logique. Et Sergey Brin, un des co-fondateurs de Google confirme que ça pourrait très bien être le cas.

Lors de l’évennement de lancement de Chrome hier, Brin a dit lors d’une interview que « une version ultérieure d’Android pourrait utiliser une grande partie de Chrome ».

Avoir son propre navigateur mobile serait très bénéfique pour la firme américaine, qui ne cache pas ses ambitions par rapport au web mobile.

La course aux navigateurs Internet pour mobiles est déjà bien entamée, avec Opera Mini, le futur Firefox Mobile et Deepfish de Microsoft. Si Chrome est un succès sur les PCs, il le sera forcément sur les téléphones mobiles.

Source : Cnet.

juin 24

Lors de l’annonce de la sortie d’Android, on pouvait se douter que le numéro 1 de la téléphonie mobile allait réagir. En effet, aujourd’hui Nokia annonce qu’il va créer un système d’exploitation mobile ouvert conjointement avec AT&T, Samsung Electronics, STMicroelectronics, Texas Instruments et Vodafone.

Cette alliance va donner naissance à la Symbian Foundation, une association à but non lucratif que toute entreprise pourra joindre.

Pour cela, Nokia a décidé d’acquerir le restant des parts de Symbian afin de posséder cette entité dans son intégralité.

Comme Android, une plateforme Symbian sera créé et disponible gratuitement à quiconque voudrait s’en servir pour fabriquer des téléphones mobiles.

Cette plateforme serait disponible dans moins de deux ans. Le but de Nokia est de faire de Symbian le système d’exploitation mobile le plus utilisé au monde et stimuler l’innovation grâce à la possibilité de créer et de distribuer des applications mobiles sans restriction et gratuitement.

Source : Nokia

Plus d’informations sur la Symbian Foundation sont disponibles sur www.symbianfoundation.org.