juin 24

adsense applications mobiles
En plus de vouloir monétiser la recherche sur mobile, Google s’apprête à obtenir des parts de marché dans les revenus générés par les applications mobiles.

C’est aujourd’hui que Google lance AdSense pour applications mobiles en version beta. Adsense pour applications mobiles permettra aux développeurs d’applications pour l’iPhone et téléphones Android d’insérer des bandeaux publicitaires et autres annonces textuelles dans leurs applications.

Toutes les informations relatives à ce programme sont disponibles sur ce site : http://www.google.com/ads/mobileapps, les développeurs peuvent soumettre une application pour essayer le programme beta. Les annonceurs quant à eux devront attendre encore un peu avant d’utiliser Adsense pour applications mobiles. Seuls quelques annonceurs privilégiés ont l’opportunité d’essayer de programme pendant la période beta.

Avec ce nouveau programme publicitaire, Google se met au même niveau d’acteurs comme AdMob, qui étaient parmi les premiers à proposer des services de monétisations pour les applications mobiles.

juin 21

MSearchGroove, un portail sur le marketing mobile a récemment mené une étude au Royaume-Uni auprès d’un millier d’utilisateurs mobiles pour avoir leur point de vue sur la publicité mobile. Cette étude présente également des chiffres sur le marketing mobile récoltés auprès d’instituts de statistiques comme l’IAB, Comscore, Informa et Nielsen.

Les conclusions de cette enquête sont les suivantes :

- Au Royaume-Uni, le marché de la publicité mobile s’élevait à 30 millions de Livres en 2008, ce qui représente 0,16 % du volume global dépensé au Royaume-Uni, soit environ 17 milliards de Livres.

- Le mobile est comme l’Internet il y a 10 ans : le budget alloué au marketing mobile l’an dernier était le même que celui d’Internet en 1998.

- Il est prévu que le secteur de la publicité mobile s’accélère ces 4 prochaines années, grâce notamment à une demande de la part des annonceurs beaucoup plus importante en termes de ciblage, de portée de leur message publicitaire et d’identification des visiteurs uniques.

- Sur les 1000 utilisateurs sondés, seuls 32% se disaient favorables à recevoir de la publicité sur leurs téléphones mobiles. Mais ils sont près de 70% à se dire favorables à la publicité mobile en échange d’une contre-partie comme des applications, des bons de réduction ou des jeux mobile gratuits.

L’étude dresse aussi les éléments qui inciteraient tous les acteurs de l’écosystème mobile contribuer à la croissance du marketing mobile.

Les marques expliquent qu’elles veulent d’abord être certaines de bien pouvoir mesurer leurs résultats.

Les agences de publicité sur mobile elles disent que c’est plutôt par un manque de volonté de la part des annonceurs que ce marché n’a pas encore décollé.

Les développeurs d’applications mobiles eux pensent qu’il serait nécessaire que chaque pays dispose d’un institut du marketing mobile afin d’aider annonceurs et publishers à mieux connaître l’univers du marketing mobile.

Toutes les conclusions et chiffres de cette étude sont disponibles dans cette présentation :

Via MSearchGroove.

mai 19

Yahoo! a pour ambition d’être le leader dans le marché de la recherche et de la publicité sur mobile. C’est en tout cas ce qu’affirme Geraldine Wilson, vice présidente de la division Connected Life de Yahoo! Europe, dans une interview avec EurActiv.

Ce but se justifie par plusieurs points que Mme Wilson détaille dans cet entretien.

Tout d’abord, selon elle, il y aura en 2016 plus d’accès à Internet faits depuis un mobile que depuis un PC. Cela créé donc une très bonne opportunité pour une entreprise comme Yahoo!.

Géraldine Wilson explique aussi que Yahoo! a déjà réussi à bien se positionner dans la course aux services Internet mobiles. Grâce à OneSearch, le nouveau moteur de recherche mobile de la firme américaine, les utilisateurs sont capables de trouver rapidement et facilement des réponses pertinentes. Cela a valu à Yahoo! de signer des accords avec 29 opérateurs à travers le monde et d’obtenir ainsi 600 millions d’utilisateurs potentiels en plus.

Mme Wilson annonce aussi dans cet entretien que OneConnect, un nouveau service de communication sur mobiles sera lancé dans la seconde moitié de l’année en Europe. La recherche mobile par voix sera elle aussi lancée prochainement, le Royaume-Uni sera le premier pays à en bénéficier.

Source : EurActiv.

mai 16

La recherche d’un appartement par un particulier peut s’avérer longue et coûteuse. Une société marseillaise nommée Inbip vient de lancer un service mobile qui va permettre de trouver très rapidement la description d’un appartement ainsi que les contacts de l’agence immobilière le mettant en vente ou en location.

Créée en 2008, Inbip propose un service de recherche d’appartement qui fonctionne ainsi : un panneau immobilier est affiché à l’endroit où se situe l’appartement, sur celui-ci est apposé une référence ainsi qu’un numéro court. Pour recevoir des informations sur l’appartement, l’utilisateur n’a qu’à composer un SMS en y insérant la référence (exemple IMMO123) au numéro affiché. Celui-ci recevra immédiatement les informations détaillées du bien ainsi que les coordonnées de l’agence.

inbip

Ce service est facturé 0,35€, ce qui reste très abordable et moins cher que d’autres services en ligne. C’est en plus très pratique car l’utilisateur n’a pas à noter ces informations quelque part car elles lui seront automatiquement envoyés.

Côté agences immobilières, ce service leur permet d’être contactés par des prospects ayant déjà des informations sur le bien, ils font donc face à des prospects plus qualifiés.

Vous pouvez découvrir plus d’informations sur ce service et sur Inbip sur leur site : http://www.inbip.fr/index.html

Via Services Mobiles.

avr 24

Les annonceurs utilisant le programme AdWords pour mobiles pourront désormais, en plus des liens textuels, acheter des liens sponsorisés graphiques.

En effet, Google vient d’annoncer le lancement de son offre de bannières pour Adwords Mobile. 4 formats seront disponibles, la taille est limitée à 3Ko maximum, pour éviter que les utilisateurs paient trop cher en data.

google_image_ads_mobile.jpg

Les images publicitaires s’afficheront en fonction des mots clés achetés, et seront facturées selon le modèle du coût par clic, et devront obligatoirent pointer vers une page web mobile.

Selon les premiers tests effectués par Google, les taux de clics sur les annonces graphiques AdWords mobile s’avèrent assez bon.

Les annonces mobiles images sont disponibles en Australie, Chine, France, Allemagne, Inde, Irelande, Italie, Japon, Pays-Bas, Russie, Espagne, Royaume-Uni et aux Etats-Unis.

Plus d’informations sur ce nouveau programme sont disponibles sur cette page.