jan 05

C’est officiel, Google vient de lancer son propre téléphone. C’est aujourd’hui que Google a annoncé le lancement du Nexus One. La firme américaine le qualifie de « superphone », car le Nexus One se range dans une catégorie de téléphones à part. Je n’ai pas vraiment compris ce qui lui valait d’être appelé « super ».

A propos des caractéristiques : le Nexus One aurait une autonomie similaire à celle du iPhone. Il dispose d’un appareil photo avec capteur de 5 mégapixels et est muni d’un flash LED (très pratique).

Il possède un processeur 1 giga Hertz, et est donc plus rapide que l’iPhone avec ses 600 mégahertz.

Google Nexus One

Le Nexus One est très fin, plus fin que le iPhone, il n’est pas plus épais qu’un crayon de papier et pas plus lourd qu’un couteau suisse.

La version Android du téléphone est la 2.1. Google Maps et Facebook sont integrés directement dans le téléphone. Pour ceux qui aiment les objets personnalisés, il est possible de graver une inscription au dos du téléphone.

Nexus One se démarque par son intégration des commandes vocales. Il sera possible de réaliser plusieurs actions à l’aide de la voix – et pas seulement ceux concernant la recherche web – vous pourrez par exemple dicter un texte pour un email ou un SMS, et même pour vos statuts Twitter.

Pour le lancement du Nexus One, Google innove la façon dont sont distribués les téléphones Android : il est possible de le commander via un site dédié.

Nexus One est disponible uniquement aux USA pour le moment, il est vendu au pris de 179.99$ avec un abonnement et peu aussi être acheté débloqué pour 529,99$.

Selon Le Point, le Nexus One sera disponible en France auprès de l’opérateur SFR dès la fin de ce premier trimestre pour moins de 200€ avec un abonnement de 24 mois.

Le Nexus One s’avère certes très attrayant mais je ne vois pas ce qui inciterait les utilisateurs à acheter ce téléphone plutôt qu’un iPhone ou autre smartphone similaire.

La lancement de ce téléphone confirme l’intérêt grandissant de Google vis-à-vis du mobile.

Sources :
Google Blog
Techcrunch

Réagir à l'article